À chacun son yoga !

À chacun son yoga !

Hatha, Hot yoga, Asthanga, Vinyasa, Yin yoga… par où commencer ?

Connaissez-vous les différents styles de yoga que vous pouvez pratiquer ? Savez-vous les différencier ? Comment faire pour choisir parmi toutes ces possibilités ? Et surtout comment savoir quel type de yoga correspond à vos besoins ?

 

Comme professeure de Hatha et de Vinyasa yoga, on me demande souvent d’expliquer la différence entre les deux. J’ai donc décidé au passage de dresser une liste des styles de yoga les plus répandus, en définissant chacun d’eux avec leur plus value et leurs niveaux.

 

HATHA
Le Hatha yoga est l’ancêtre de tous les yogas. C’est à partir de ce style de yoga traditionnel qu’en découle tous les autres. Comme le yoga, né de la langue sanskrite, se traduit par l’union de deux opposés, elle se réfère à deux différentes sources d’énergie dans la nature comme le soleil (HA) et la lune (THA), ou encore le jour et la nuit, qui ne peuvent exister l’un sans l’autre. Le Hatha yoga est l’union du corps et de l’esprit qui permet de trouver le juste équilibre entre ces deux dimensions. Les postures et les respirations (asanas, pranayamas) gardent le corps en santé tandis que la méditation détend le mental pour lui permettre de connecter avec le corps dans l’instant présent. Le terme yoga est communément utilisé aujourd’hui pour désigner le hatha-yoga, qui n’est en fait qu’une branche de cette discipline (voir l’article « Qu’est-ce que le yoga », pour en apprendre davantage).

 

Plus value : Cette forme de yoga nous propose de tenir les postures de 30 secondes à 3 minutes, tout en pratiquant une respiration lente et profonde. Elle permet aux pratiquants de bien comprendre chaque étape des asanas en restant à l’écoute de leur corps et ce en harmonisant leurs respirations à chaque mouvement. Le Hatha est un excellent exercice pour bâtir la musculature du corps et alléger le mental.

 

Niveaux : Le Hatha s’adresse aux pratiquants de tous les niveaux ! Si vous débutez dans le monde du yoga, je vous recommande chaudement ce style puisqu’il vous permettra d’intégrer les concepts de base de la discipline yoguique. Il est également propice aux yogis de niveau intermédiaire et avancé qui souhaitent perfectionner l’art des inversions et des équilibres sur les mains.

 

 

VINYASA
Les postures de Vinyasa yoga sont toutes les mêmes que dans la pratique du Hatha yoga. Ce qui différencie le Vinyasa des autres styles, c’est la rapidité d’exécution de chaque posture. En effet, la série des asanas se pratique en continue, avec de très courte période d’arrêt pour tenir chaque posture. Cela demande une très grande compréhension des techniques respiratoires de la part du pratiquant afin de garder une connexion constante et une bonne synergie entre la respiration et les mouvements du corps.

 

Plus value : Le Vinyasa accroît l’endurance du corps et affine la silhouette. C’est une pratique qui permet d’augmenter votre capacité pulmonaire en faisant travailler votre rythme cardio-vasculaire.

 

Niveaux : Ce style s’adresse à des yogis qui pratique depuis un certains temps. Il est préférable d’être de niveaux intermédiaires ou avancés avant d’adopter le Vinyasa.

 

 

ASHTANGA

Cette forme de yoga est grandement reconnue en Inde et a été popularisé dans l’ouest par les yogas sutras de Patanjali au début du 20ème siècle. L’Ashtanga yoga regroupe le Hatha et le Vinyasa yoga en une seule série. Cette façon de faire implique que l’on pratique toujours les mêmes postures dans le même ordre. On débute avec plusieurs séries de salutations au soleil qui s’exécutent en continu. Une fois bien réchauffée, on commence la série des postures en tenant les asanas de 5 à 12 respirations. Lorsque l’on arrive à la série au sol, on intègre une salutation au soleil (en vinyasa) entre chacune des postures afin de garder un rythme cardiaque élevé.

Plus value : Cette série est très complète et met l’emphase sur tous les points importants que doivent comprendre un entraînement varié. Elle renforcie les muscles, redonne de la souplesse aux articulations, travaille l’endurance cardio-vasculaire et permet un grand lâcher prise de l’esprit.

 

Niveaux : Il existe trois séries de postures en Ashtanga correspondant à tous les niveaux de pratiquants; débutants, intermédiaires et avancés.

 

 

HOT YOGA: BIKRAM, MOKSHA etc..
Le yoga peut également se pratiquer dans une salle chaude afin de permettre aux muscles et articulations de se détendre et les rendre plus souples. De nos jours, on retrouve plusieurs types de yoga chaud dont le Bikram et le Moksha. Ces différents styles de yoga ont été mises en place pour reproduire la même chaleur que l’on retrouve en Inde, le pays précurseur de cette discipline. Le Bikram yoga, instauré par son fondateur Bikram Choudhury, se réfère à 26 postures de yoga s’exécutant dans un ordre précis, pour une période de 90 minutes; à une température de 42 degrés Celsius. Tant qu’au Moksha yoga, il se pratique dans une pièce chauffée à 37,5 degrés, soit la même température du corps. Dans cette pratique, le nombre de postures, la durée des cours et les styles de yoga; peuvent variés d’une classe à l’autre.

 

Plus value : La différence de 5 degrés celsius entre le Bikram et Moksha yoga est non négligeable. En effet, le yogi pratiquant ces asanas à une température de 42 degrés, ira chercher une plus grande profondeur dans l’élasticité de son corps, en plus d’accroître davantage sa capacité pulmonaire. Comme le corps se retrouve dans un milieu aride et que la chaleur dépasse celle du corps, le Bikram permet une plus grande élimination des toxines, favorisé par un épisode prolongé de transpiration abondante. Ceci dit, toutes les pratiques de yoga chaud accroissent rapidement la souplesse des muscles et des articulations.

 

Niveaux : Le yoga chaud peut se pratiquer peu importe votre niveau. Cependant, il faut s’hydrater avant et après chaque séance (au moins 1,5 litres d’eau par jour) et s’approvisionner en électrolytes et minéraux afin de profiter au maximum, des bienfaits de cette pratique.

 

 

YIN
Le Yin yoga a été fondé dans les années 70 par un expert des arts martiaux et du concept Taoiste, Paulie Zink. Issu de l’Ouest, ce type de yoga se pratique à un rythme très lent favorisant l’étirement des fascias, des ligaments et des tendons, tout en améliorant la circulation du sang dans les jointures. Toutes les postures sont exécutées au sol, ce qui permet de tenir les poses de 4 à 6 minutes chacune.

 

 

Plus value : Le Yin se réfère à un type de yoga dit restaurateur. Il propose de plonger l’esprit dans un état méditatif, favorisant une grande conscience du corps, en plus de travailler l’élasticité des muscles en profondeur. C’est une excellente façon de détendre le mental tout en exerçant le corps.

Niveaux : Cette méthode s’adresse à tous les niveaux. Les débutants peuvent commencer avec cette pratique pour développer l’écoute et la compréhension des signaux que le corps envoie au mental.

 

 

À la lecture de ces informations, êtes-vous prêt à choisir votre style de yoga ? Bien entendu, l’idéal est de prendre le temps de les essayer un à un, pour trouver ce qui vous plaira le plus ! Pour ma part, j’aime bien varier tous ces styles puisqu’il me procure des exercices diversifiés au quotidien, me permettant de garder l’équilibre entre un corps actif et un esprit calme.

 

Je vous souhaite à toutes et tous; bon yoga !
Namasté

Sophie Bienvenue, Fondatrice de Passion YOGA & cie
Professeure de Hatha & Vinyasa + SUP, certifiée par Yoga alliance
Ambassadrice Lolë

Laisser un commentaire